banner

The New Stuff

502 Views

Batcha représenté en grande pompes dans le cinéma camerounais


Depuis presque 4 décennies, Batcha participe activement dans le devenir de l’art audiovisuel camerounais à travers un de ses plus grands talents artistiques. Batcha Online est parti à la rencontre de Jean Batcha, ce comédien et acteur qui a longtemps honoré l’image de toute une communauté à travers son talent.

Il est surement plus reconnu dans ses rôles dans les séries Foyer Polygamique et Ennemi Intime des Déballeurs  de Douala. Dans la série Ennemi Intime, il est le père de Laura et le président des anciens de l’église. Dans la série Foyer Polygamique il est de Tagné, le père de Kalagan qui s’oppose au mariage de Kalagan et Kiki. La scène se passe au village Bazou.

C’est d’abord comme Maître Sam Mambo qu’il présente sa comédie au public camerounais à travers la comédie Le Soulard paru en 2003. Mais depuis 2004, il a décidé d’être Jean Batcha pour mieux faire valoir son origine ancestrale sur le plateau national.

L’équipe dynamique et fidèle de Batcha Online a pu rencontrer Jean Batcha à Douala où il réside afin de le présenter au grand jour à toute la communauté internaute, et de partager quelques rares moments de la vie de cet icone de Batcha avec ses lecteurs. Dans cet entretien, Jean Batcha nous parle de son art, et nous livre quelques impressions sur sa communauté. L’intégralité de notre entretien ci-dessous.

Batcha Online: pouvez-vous vous présenter  pour nos lecteurs ?

Jean Batcha:   Ndjonkou  Samuel  est mon nom. Je suis né le 24 Juin 1956 à Bonabéri.  Mon nom d’artiste est Maître Sam Mambo dit Jean Batcha .

Batcha Online: Quand avez-vous commencé  à faire la comédie ?

Jean Batcha:   Je commence à faire la comédie en 1974 comme interprète. Puis je commence à écrire mes propres comédies.

Batcha Online: Parlez-nous de votre comédie. Quel sont vos sujets ? Qu’est-ce qui vous inspire ?

Jean Batcha:   Je dirai je suis né avec ce don. Déjà tout petit, mes camarades de classe me trouvaient très drôle. Pour ce qui est de mes sujets, je parle beaucoup des fléaux qui minent  la vie sociale. Je m’inspire des faits de la société et j’y ajoute ma touche comique.

Batcha Online: Ecrivez-vous vos propres comédies ?

Jean Batcha:   Oui j’écris mes propres comédies.

Batcha Online: Qu’avez-vous sorti officiellement ?

Jean Batcha:   Pour ce qui est de mes œuvres personnelles, j’ai sorti en 2003 une pièce officielle intitulé Le Soulard, et  depuis là, je joue beaucoup plus dans des feuilletons télévisés tels que : Foyer Polygamique,  et Ennemi  Intime avec les Déballeurs  de Douala;  Le Procès avec  Man no lap, Le Prix du Succès, Gloire et Gloire avec Babi Sagana et, Ultime Résolution avec  Bertrand Mohoto.

 

 

Batcha Online: Quels sont les comédiens camerounais ou internationaux qui vous influencent ?

Jean Batcha:   Disons le comédien que j’incarne de par son style  est le nigérian Padro, et le camerounais qui m’influençait est le Feu Jean Michel Kankan.

Batcha Online:  Pourquoi avoir choisi le nom Jean Batcha?

Jean Batcha:   Je commence comme Sam Mambo  et en 2004, lorsque je suis convié par les Déballeurs  à jouer le rôle de Tagne dans la série Foyer Polygamique  à Bazou, j’ai proposé au réalisateur de m’appeler Jean Batcha mais il a initialement refusé. Alors j’ai dit je ne jouerai pas ce rôle tant que je ne m’appelle pas Jean Batcha. Ceci pour donner une image à mon village.

Batcha Online:  Quelles sont vos plus grandes difficultés en tant qu’artiste comédien camerounais ? Comment se passe votre vie de comédien à Douala?

Jean Batcha:   Ma plus grande difficulté est le manque de sponsoring. Nous n’avons pas de matériel de tournage. En dehors de la comédie, je suis commerçant.

Batcha Online: Pensez-vous qu’il ait une forte  demande de votre genre de comédie au Cameroun ?

Jean Batcha:   Oui mon genre de comédie est beaucoup sollicité au Cameroun et en Afrique francophone. Pour preuve, nos  feuilletons sont  télévisés dans plusieurs chaines de télé.

Batcha Online:  Comment pensez-vous que ce métier peut  être amélioré au Cameroun ?

Jean Batcha:   Les Camerounais prennent déjà  conscience de l’importance du cinéma  camerounais et je crois que d’ici peu les artistes pourront jouir de leurs arts.

Batcha Online:  Quels sont les hommes Batcha  qui vous ont marqués ou continuent  de vous marquer  de par leurs œuvres ?

Jean Batcha:   Je dirai pour ceux qui ne vivent plus : Mekep Sop Njui Malandjou Kondjo Norbert qui a favorisé l’intégration des Batcha  à la fonction publique, qui a construit l’école publique de Batcha, et la chefferie. Djanna Takedo qui travaillait avec Malandjou. Wemba Teh Nganso Jean  Pierre pour qui  Batcha passait avant sa famille. Yepchué Michel et  Tchalé Michel qui ont mis leurs moyens pour  faire rentrer la population à Batcha  après l’exode causé par le maquis.

Pour ceux qui vivent : Sop Souffouo Tchoquessi Edouard et Mekep Nana Emmanuel qui est l’homme de tous  les dossiers ; qui s’attaque à Batcha  trouvera Mekep Nana.

Batcha Online:  Pour finir en tant que fils Batcha  et artiste, quel est le domaine de développement  social qui vous interpelle le plus à Batcha ? Comment comptez-vous contribuer à son amélioration ?

Jean Batcha:   Le domaine de développement  qui m’interpelle le plus est la culture. J’aimerai à la longue créer un centre de formation culturel à Batcha pour former les jeunes qui veulent faire carrière dans l’art.

Batcha Online:  Dites-nous un petit mot pour la fin.

Jean Batcha:   Je remercie Batcha Online pour l’initiative du site et surtout  Carlos NKodjo pour sa disponibilité et son engagement  pour le développement de Batcha. Je profite de l’occasion pour faire un coucou aux Batcha de la diaspora.

Batcha Online – Contribution : Géraldine Njonkou  et Carlos Nkodjo

Recently Published

»

“Peuh Hooh Hoh Tcha”: Le tout premier livre sur la langue Batcha est enfin disponible

Enfin un livre, un précieux document pour apprendre la langue Batcha ...

»

Programme de deuil de Prince Jean Jacques Nganso Kouekam

FAIRE-PART – Sa Majesté KOUEKAM Joseph roi des Batcha et son ...

»

Obsèques de Maman Yonkoua veuve Malandjou Kondjo: Enterrement-Funérailles samedi 26 mai à Batcha

Batcha ...

»

Réhabilitation de la Chefferie Batcha: Lancement des Travaux le 1er Octobre 2018.

Les leadeurs de la communauté sensibilisent les Batcha pour leurs ...

»

Semaines chargée pour les élèves de Batcha: Concours d’entrée en sixième, CEPE Sport, défilé du 20 mai

Le concours d’entrée en sixième s’est tenu mardi le 15 mai. ...

»

Réhabilitation de la Chefferie Batcha: Message de la Présidente des Femmes de Douala

Réhabilitation de la Chefferie Batcha: Message de la Présidente ...

»

Rehabilitation de la Chefferie Batcha: Les lots sont attribués – Les contributions sont lancées pour tous les Batcha

Que vous soyez de la diaspora ou vivez au Cameroun, vous êtes ...

»

80% de réussite au CEP Blanc à l’école primaire de Batcha

Les élèves de l’école primaire de Batcha ont obtenu de ...

»

Offre de formation d’infirmier(e) au Centre de Santé Intégré de Batcha

Le District de Santé de Bafang, par la voix du dr. Mata -Njem ...

Shares
Batcha Online est un site participatif qui propose une actualité sur Batcha et sa communauté. Vous pouvez desormais nous envoyer un de vos articles à partir de notre site mobile. Cliquez sur le lien "Soumettre un article", remplissez le formulaire, et voila!