banner

The New Stuff

13325 Views

Fiche technique de production du bananier plantain


Ce guide a été réalisé en collaboration avec le Programme National de Vulgarisation et de Recherche Agricoles du Haut Nkam. C’est la synthèse des observations faites par les Agents de Vulgarisations lors des descentes de suivi et d’accompagnement des producteurs.

Le but de cette publication est de contribuer à l’amélioration la production du bananier plantain et à augmenter le revenu des producteurs.

1. Justificatifs

Le plantain constitue l’un des féculents le plus consommé.  Il possède une valeur énergétique assez élevée.  La production annuelle au Cameroun est estimée à 1 200 000 tonnes (2004). En dehors des plantations industrielles, la plupart des producteurs associent cette denrée à d’autres cultures. Il est consommé sous plusieurs formes (bouilli, frit, braisé, pilé) en plus des produits issus de la transformation avec de bonnes qualités organoleptiques. Le plantain est aussi l’un des vivriers les plus commercialisés et celui qui procure aux producteurs le revenus le plus important.

Le plantain contribue à cet effet énormément dans la sécurité alimentaire du fait de son triple rôle nutritionnel, économique et social.

2. Matériel Végétal

Les rejets baïonnettes, c’est-à-dire avec une base enflée et des feuilles (lancéolées) non encore déroulées sont conseillés. Ils sont prélevés des pieds existants et sont traités par la suite avant leur mise en terre. En utilisant les techniques de multiplication en champ (décapitation et fausse décapitation) on augmente la sortie de ces rejets.

Actuellement le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural vulgarise les plants issus des techniques horticoles très sains et performants.

3. Les variétés locales

 

Les variétés locales peuvent être regroupées en quatre grands groupes au sein desquelles il existe plusieurs types.

  • Les French géant
  • Les French moyen
  • Les Faux cornes
  • Les vraies cornes.

 

4. Les Hybrides

Ce sont des variétés créées par les instituts de recherche spécialisés (CARBAP). Elles ont la particularité d’être résistantes aux maladies et ont une forte productivité.

5. Principales maladies et ravageurs

 

5.1. La Cércosporiose Noire

C’est la principale maladie du bananier plantain. Elle est répandue dans la quasi-totalité de la zone de culture du plantain au Cameroun. Elle se manifeste par des tirets et tâches desséchées sur les feuilles qui entraînent leur dépérissement provoquant ainsi la diminution de la taille de régimes et la maturité trop précoce.

Cette maladie fongique peut être limitée par un de feuillage fréquent,  le contrôle des mauvaises herbes et par le traitement chimique (difficile et onéreux pour le petit producteur)

5.2. Nématodes

Ce sont des petits vers qui attaquent les racines du bananier plantain. Ils causent le dépérissement de ces racines entraînant de ce fait la chute des plants.

Pour limiter les dégâts,  il faut utiliser un matériel végétal sain ou assaini, épandre des nématicides en champs.

6. TABLEAU DE GESTION D’UNE BANANERAIE

# Ce que l’on doit faire Quand doit-on le faire ? Comment doit-on le faire ? Pourquoi faut-il le faire ?
1 Choisir le terrain A tout moment -A proximité d’un axe routier :

-Sur zone forestière ou recru forestier

-Pas sur un terrain ayant été cultive en maïs ou banane depuis au moins 2ans

-Eviter un terrain sur forte pente

-le bananier aime mieux les sols riches en matières organiques.

-Pour éviter les sols infestés se rassurer des précédents culturaux.

2 Préparer le terrain

2.1. Défricher le sous-bois et couper les piquets

– 1ere campagne

Novembre à Février ;

-2eme campagne

Juillet

-A l’aide d’une tronçonneuse, haches ou machettes

Ranger les débris entre les lignes de la plantation.

Pour faciliter le déplacement lors de la mise en place.
2.2. Abattre les arbres, les tronçonner et les ranger. -1ere campagne

Décembre à février

-2eme campagne

Juillet

Faire un abattage sélectif Pour diminuer l’ombrage et faciliter le piquetage.
2.3. Piqueter la parcelle 1ere campagne

Février-mars

2eme campagne

Juillet

Piqueter en ligne en carré ou en triangle.

La densité recommandée est de 1322 plants à l’hectare (2,75m x  2,75m)

D’autres écartements peuvent être (2,5m x 2,5m) ou (3m x 2,5m) 3x3m

Pour une occupation rationnelle du terrain (avoir une bonne densité)
2.4. Creuser les trous -Dès le début des pluies :

1ere campagne

Mi-mars a Mi-avril

2eme campagne

Août

-A l’emplacement de chaque piquet

-Trous de 40cmx40cmx40 cm pour rejets.

Trous de 25cmx25cmx30cm pour les plants

En séparant la terre de surface et la terre de

Pour permettre à la plante de bien fixer et faciliter le développement des rejets.
3 Acquérir le matériel végétal sain 1ere campagne :

Fin mars à juin

2eme campagne :

Mi-aout a Mi-septembre

Il convient de ne prendre que les plants sains et performants Pour réduire les attaques et améliorer le rendement.
4 Plantain 1ere campagne :

Fin mars à juin

2eme campagne :

Mi-aout a Mi-septembre

Mettre d’abord dans le trou la terre de surface mélangée à la fiente si possible

Enlever le sachet si plant en sachet.

Placer le plant/rejet au milieu du trou au ras le sol

Eviter de planter de façon désordonnée plusieurs variétés  dans la parcelle ; dans ce cas mettre plutôt des bandes homogènes selon les variétés

Pour avoir une idée fixe sur le nombre de plants mis en place par variété et faciliter la gestion des récoltes
5 Remplacer les manquants 3 à 4 semaines après la mise en place des plants Déterrer les plants morts et les remplacer Pour conserver la densité initiale

Accédez aux informations supplémentaires en consultant ce document sur la  « Production Améliorée du Bananier Plantin ».

 

Batcha Online – Article recueilli dans le journal Le Nzingou du 2 mars 2004

 

Recently Published

»

Réhabilitation de la Chefferie Batcha: En hommage à Feu Mekep Sop Njui Malandjou Kondjo Norbert

Feu Mekep Sop Njui Malandjou Kondjo Norbert (1937 – ...

»

80% d’amis au BEPC au CES de Batcha

8 sur les 10 élèves de la classe de troisième ont obtenu leur ...

»

95% d’admis au CEP à l’Ecole Publique de Batcha

Les résultats au CEP (Certificat d’Etude Primaire) pour ...

»

Le deuil de “General” Jean Jaques Nganso en image

Repose en paix! ...

»

“Peuh Hooh Hoh Tcha”: Le tout premier livre sur la langue Batcha est enfin disponible

Enfin un livre, un précieux document pour apprendre la langue Batcha ...

»

Programme de deuil de Prince Jean Jacques Nganso Kouekam

FAIRE-PART – Sa Majesté KOUEKAM Joseph roi des Batcha et son ...

»

Obsèques de Maman Yonkoua veuve Malandjou Kondjo: Enterrement-Funérailles samedi 26 mai à Batcha

Batcha ...

»

Réhabilitation de la Chefferie Batcha: Lancement des Travaux le 1er Octobre 2018.

Les leadeurs de la communauté sensibilisent les Batcha pour leurs ...

»

Semaines chargée pour les élèves de Batcha: Concours d’entrée en sixième, CEPE Sport, défilé du 20 mai

Le concours d’entrée en sixième s’est tenu mardi le 15 mai. ...

Shares
Batcha Online est un site participatif qui propose une actualité sur Batcha et sa communauté. Vous pouvez desormais nous envoyer un de vos articles à partir de notre site mobile. Cliquez sur le lien "Soumettre un article", remplissez le formulaire, et voila!