banner

The New Stuff

744 Views

« Le Comité de Développement ne tient pas compte de notre minorité : » Tonmeu Thomas, Chef de famille Batcha de Mbalmayo


Ce vétéran résident de Mbalmayo, et homme d’affaire propriétaire de la 2e plus grande compagnie de transformation du bois de la ville, offre un tour d’horizon sur la communauté Batcha de cette ville du Cameroun.

Zone forestière située sur l’axe lourd Yaoundé Ebolowa, Mbalmayo est le chef lieu du département du Nyon et So’o dans la Région du Centre, précisément à 48km de la capitale politique du Cameroun, Yaoundé.

Mbalmayo est une ancienne ville coloniale. Sa population est constituée majoritairement d’agriculteurs et de pécheurs qui s’approvisionnent grâce au fleuve Nyon. Mbalmayo est dirigé à la tête de sa commune par M. Dieudonné Zamba, propriétaire de Ets Thomas Bois, le 2e transformateur du bois à Mbalmayo après la Scierie.

Après Yaoundé, Bonaberie, Douala, Mbanga, Njombé, Loum, et Paris aujourd’hui notre plateau s’ouvre sur Loum. Batcha Online va à la rencontre des Batcha de Mbalmayo par le billet du chef de la dite communauté qui nous a accordé l’interview exclusif donc l’intégralité suit.

BatchaOnline: Bonjour ! Depuis quelques mois maintenant Batcha Online fait le tour des villes dans lesquelles les Batcha sont représentés en grand nombre. Aujourd’hui c’est le tour de Mbalmayo. Merci d’avoir accepté de nous recevoir. Avez-vous déjà entendu parler de Batcha Online ?

T- Thomas : C’est avec grand plaisir que je vous reçois en ce jour. Pour ce qui est de Batcha Online, c’est la première fois que j’entende parler.

BatchaOnline: Voulez-vous vous présenter à nos lecteurs ? Quelle est votre situation familiale?

T- Thomas : Je m’appelle TONMEU THOMAS; je suis marié et père de 05 enfants

Batcha Online: Depuis combien d’années vivez-vous à Mbalmayo ?

T- Thomas : Je vis à Mbalmayo depuis 38 ans

Batcha Online: Pourquoi avez-vous choisi de vivre ici à Mbalmayo ?

T- Thomas : Je pars de Batcha étant très jeune plus précisément en 1973 pour rejoindre ma sœur ainée qui y résidait déjà ; et quelques années après, je décide d’y rester car je gagnais mon pain quotidien en travaillant dans une scierie de la place.

BatchaOnline: Vous êtes aujourd’hui à la tête de la destinée de la communauté Batcha de Mbalmayo. Dites-nous comment vous êtes arrivé là ? Depuis combien d’années êtes-vous le chef de cette communauté ?

T- Thomas : Lorsque j’arrive ici, j’intègre le milieu Batcha. Ensuite, je fus président de la réunion générale ; c’est depuis l’an 2000 que j’occupe les fonctions de chef de famille.

BatchaOnline: Qui avez-vous succédé à cette fonction ? Comment s’est passé la transition ?

T- Thomas : Je succède à Papa SEKGNI ISAAC ; après le décès de ce dernier, j’ai été choisi par acclamation.

BatchaOnline: Quelle est la durée du mandat du chef Batcha de Mbalmayo ?

T- Thomas : Je dirai que la durée du mandat n’est pas déterminée mais je puis vous rassurer que d’ici la fin de cette année, nous statuerons dessus.

Batcha Online: Comment était la situation de la communauté Batcha de Mbalmayo quand vous avez pris les règnes de sa destinée, et comment est-elle différente aujourd’hui ?

T- Thomas : Quand je prenais les règnes, la réunion n’était pas bien structurée ! Mais aujourd’hui le président et moi avons mis sur pied la stratégie de prélever une somme sur la cotisation de tous après chaque tour de cotisation ceci pour régulariser tous les membres, épargner pour la construction de notre foyer et contribuer également au développement du village si le comité de développement est mis sur pied.

Batcha Online: Parlez-nous de votre vécu à la tête de cette communauté. Quelle est votre plus grande difficulté dans l’exercice de vos fonctions ?

T- Thomas : Ceci peut-être vous surprendra mais en toute sincérité je n’ai rencontré aucune difficulté jusqu’à ce jour et ceci est le fruit de l’harmonie dans laquelle nous travaillons.

Batcha Online: Quelle genre de travail y a-t-il ici à Mbalmayo pour les Batcha? De quoi vivent les Batcha de Mbalmayo en général ?

T- Thomas : Les Batcha de Mbalmayo vivent en général des petits commerces et des travaux champêtres.

Batcha Online: Puisque l’agriculture est une des principales activités des Batcha à Mbalmayo ?que cultive-t-on le plus ici ? Et pourquoi d’après vous ne peut-on pas cultiver la même chose à Batcha ?

T- Thomas : Ici, le Maïs et les tubercules de Manioc sont les principales cultures

Batcha Online: Quelle est la population des Batcha de Mbalmayo ? Avez-vous fait un recensement ? Si non, pensez-vous cela possible ?

T Thomas : Nous ne sommes pas nombreux ici, pas besoin de recenser de porte en porte pour savoir que nous sommes une vingtaine.

Batcha Online: Qui est le Président de la réunion des Batcha? Quand se réuni la réunion et à quelle heure ?

T- Thomas : Nous siégeons les Dimanches à 16h. Le président est M. NOUPA JEAN CLAUDE.

Batcha Online: Combien d’adhérents sont enregistrés dans la réunion de famille des Batcha de Mbalmayo?

T- Thomas : 24 adhérents sont enregistrés dans Batcha de Mbalmayo.

BatchaOnline: Comment les Batcha de Mbalmayo sont-ils engagés dans le développement de leur village ? Quels sont les projets pour lesquels ils sont investis et comment sont-ils gérés ?

T- Thomas : Nous sommes très engagés ici mais le comité de development ne tient pas compte de notre minorité, les informations ne nous parviennent pas.

Batcha Online: La colonie de vacance s’est s’achever à Batcha le 19 Août dernier. Les jeunes de Mbalmayo n’étaient pas représentés. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

T- Thomas : Compte tenu de la minorité de l’effectif, dont la plupart sont des travailleurs, les jeunes ne pouvaient laisser leurs gagne pain pour s’y rendre ; Mbalmayo était représentée à l’édition précédente puisque l’effectif comprenait des élèves qui ont d’ailleurs réussit à leurs examens et se sont déplacés pour poursuivre leurs études.

Batcha Online: Batcha a besoin de la main forte de tous ses enfants pour la construire. Comment les Batcha de Mbalmayo peuvent contribuer au développement de Batcha ?

T- Thomas : Si l’information nous parvient, nous contribuerons à notre manière.

Batcha Online: Si le comité de développement de Batcha crée une quête annuelle pour financer les projets à Batcha, pensez-vous qu’il puisse compter sur les Batcha de Mbalmayo ? Quel montant pensez-vous que chaque Batcha devrait contribuer ?

T- Thomas : Bien sûr il pourra compter sur nous ; et pour ce qui est du montant, il dépendra des projets qui seront en cours pour l’année.

Batcha Online: Nous sommes très mal informés sur les Batcha de Mbalmayo. Pouvez-vous nous dire qui sont à part vous, les autres grandes élites Batcha de Mbalmayo et que font-ils comme activités?

T- Thomas : Nous n’avons pas de grande élite Batcha ici ou alors je dirai le président de la réunion générale.

Batcha Online: Quels sont les hommes ou les femmes Batcha qui vous ont marqués ou qui continue de vous marquer par leurs œuvres?

T- Thomas : Les hommes Batcha qui m’ont marqués sont : Mekep Sop Njui Malandjou, Sop Souffouo Tchoquessi Edouard et Mekep Ndioh Ngog Nana Emmanuel.

Batcha Online: Quelle activité professionnelle occupez-vous en dehors de vos fonctions de chef de famille Batcha de Mbalmayo ?

T- Thomas : Je suis scieur avec une dizaine d’employés qui sont pour la plupart des Batcha que je vais chercher au village et les logent chez moi. Ceci pour rester dans un cadre familiale.

Batcha Online: Quels sont les grands commerces de Batcha ici à Mbalmayo ?

T- Thomas: Ets Thomas Bois 2e transformateur du bois après la Scierie. Vente et livraison à Dla, ydé, Batcha et autres. Tel : 77 63 69 54 / 99 41 10 58 MBALMAYO.

Batcha Online: Si un Batcha s’arrête à Mbalmayo pour dire bonjour à la communauté Batcha comment fait-il ? Où doit-il aller ? Qui doit-il contacter ? Pouvez-vous communiquer des numéros de téléphone ?

T- Thomas : il pourra appeler les numéros suivants : 77 63 69 54 THOMAS OU 99 41 10 58 MIRETTE

Batcha Online: Pour finir, en tant que fils Batcha, quel est le domaine que vous comptez améliorer le plus à Batcha? Que pensez-vous que ça demandera pour changer ?

T- Thomas : Compte tenu de la fertilité de nos terres, l’agriculture est le domaine dans lequel les Batcha devraient s’investir ; cela ne peut demander que de la volonté et de l’investissement.

BatchaOnline: En tenant compte de la diaspora Batcha et ses partenaires qui vous liront sur notre site internet, dites-nous un petit mot pour la fin ; tout ce que vous pensez que nous n’avons pas pu aborder et qui vous tient à cœur.

T- Thomas : Je remercie grandement la grande équipe de Batcha Online, en l’occurrence Carlos qui fait beaucoup malgré son jeune âge. Je loue son courage et sa disponibilité car ce n’est ni la 2e ni la 3e fois qu’il me rencontre pour des problèmes liés à notre village. Bravo !

Je ne saurai terminer sans interpeller la diaspora Batcha de penser au moins à se construire une case au village et d’encourager et aider la jeunesse Batcha qui fera de Batcha de demain le Batcha dont-on rêve tous. Merci !
Que Dieu vous bénisse !
Que le Nkankwa nous protège !

Batcha Online – Contribution: Sop Carlos Nkodjo

Recently Published

»

Les Batcha de Yaoundé se mobilisent pour réhabiliter leur foyer

Les financements initaux à la main, le Foyer Batcha de Madagascar à ...

»

Projet de Réhabilitation de la Chefferie Batcha: Les rôles et responsabilités des acteurs de la conduit du projet sont définis

Dans le cadre de la relance des travaux de Réhabilitation de la ...

»

Réhabilitation de la Chefferie Batcha: En hommage à Feu Mekep Sop Njui Malandjou Kondjo Norbert

Feu Mekep Sop Njui Malandjou Kondjo Norbert (1937 – ...

»

80% d’amis au BEPC au CES de Batcha

8 sur les 10 élèves de la classe de troisième ont obtenu leur ...

»

95% d’admis au CEP à l’Ecole Publique de Batcha

Les résultats au CEP (Certificat d’Etude Primaire) pour ...

»

Le deuil de “General” Jean Jaques Nganso en image

Repose en paix! ...

»

“Peuh Hooh Hoh Tcha”: Le tout premier livre sur la langue Batcha est enfin disponible

Enfin un livre, un précieux document pour apprendre la langue Batcha ...

»

Programme de deuil de Prince Jean Jacques Nganso Kouekam

FAIRE-PART – Sa Majesté KOUEKAM Joseph roi des Batcha et son ...

»

Obsèques de Maman Yonkoua veuve Malandjou Kondjo: Enterrement-Funérailles samedi 26 mai à Batcha

Batcha ...

Shares
Batcha Online est un site participatif qui propose une actualité sur Batcha et sa communauté. Vous pouvez desormais nous envoyer un de vos articles à partir de notre site mobile. Cliquez sur le lien "Soumettre un article", remplissez le formulaire, et voila!